Princesse Disney : tout savoir sur la Belle au Bois Dormant, son histoire, déguisement et tiare

La Belle au Bois Dormant : histoire de la troisième princesse Disney

Un peu moins de dix ans plus tard, La Belle au bois dormant sort sur les écrans. Le 20ème long-métrage d’animation des studios Disney est de nouveau adapté d’un conte de Perrault, révisé par les Fréres Grimm. L’élégance et la taille fine d’Audrey Hepburn ont inspiré la silhouette de la princesse, prénommée Aurore. Pour la naissance de la princesse, une fête est organisée. Les trois bonnes fées offrent chacune à la Belle au bois dormant un don : beauté, grâce et voix mélodieuse. Mais la fée maléfique, qui n’a pas été invitée, jette un mauvais sort à l’enfant : avant le jour de ses seize ans, elle se piquera à un fuseau et mourra. Les trois bonnes fées parviennent à adoucir le sort et à le transformer en un sommeil de cent ans, auquel seul le baiser d’un prince pourra mettre un terme…

La Belle au bois dormant, la version Disney étudiée à la loupe !

La Belle au bois dormant (Sleeping Beauty) est le 20e long-métrage d’animation et le 16e « Classique d’animation » des studios Disney. Sorti en 1959, La Belle au bois dormant est un conte populaire. Parmi les versions les plus célèbres figurent celle de Charles Perrault, publiée en 1697 dans Les Contes de ma mère l’Oye, et celle des frères Grimm (Dornröschen) publiée en 1812.

La princesse Aurore, victime d’un sort que lui a jeté la sorcière Maléfique, s’est endormie d’un profond sommeil dont le seul baiser d’un prince peut l’éveiller. Ses marraines, les fées Pimprenelle, Flora et Pâquerette, unissent leurs pouvoirs magiques pour aider le vaillant prince Philippe à combattre le redoutable dragon, gardien du château où dort Aurore.

Avec La Belle au bois dormant, le studio Disney reprend des ingrédients de la recette lui ayant assuré le succès de Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) et Cendrillon (1950) mais, malgré une indéniable qualité technique, le succès n’est pas au rendez-vous. Le public de la fin des années 1950 préfère les films familiaux, les westerns et les productions télévisuelles comme Disneyland et The Mickey Mouse Club.

Graphiquement, le film est remarqué pour ses décors évoquant le gothique et les enluminures des Très Riches Heures du duc de Berry. Le personnage de la sorcière, Maléfique, est, pour de nombreux auteurs, l’élément le plus marquant du film, que ce soit sa tenue, sa personnalité ou sa métamorphose en dragon. Celui du Prince charmant est également apprécié, avec un rôle plus développé que les incarnations des précédents contes de fées adaptés par le studio.

Le prénom Aurore est propre au personnage de Disney puisque dans les versions originales du conte, aucun prénom n’est donné à la princesse. Les scénaristes de Disney on cependant réutilisé un prénom issu du conte mais qui était donné à l’origine à une des filles de la princesse. Personnage complètement absent dans la version animée.

Dans le film, « Rose » est le pseudonyme donné à Aurore pour la cacher à Maléfique, mais c’est aussi son nom dans la version allemande de l’histoire. En revanche, dans la première version française du film, elle se nomme Églantine, ce qui correspond à la traduction exacte de l’anglais Briar Rose.

La Belle au bois dormant, la deuxième princesse Disney

Avec Raiponce et Belle, il s’agit de l’une des trois princesses les mieux élaborées chez le studio. Blonde avec de longs cheveux ondulés, des lèvres rouges et de grands yeux bleus, Aurore se démarque par sa taille extrêmement fine, son dos toujours droit, ses pieds nus, sa pudeur et sa voix magnifique, surtout lorsqu’elle interprète « Mon Amour, je t’ai vu au beau milieu d’un rêve… » La plus élégante de toutes !

Le personnage de La Belle au bois dormant

La princesse Aurore est un personnage de fiction inspiré par le personnage du conte La Belle au bois dormant de Charles Perrault et des frères Grimm, et qui est apparu pour la première fois dans le long métrage d’animation La Belle au bois dormant, en 1959. Elle fait partie des Disney Princess.

Aurore est présentée comme une jeune femme aimable, douce, timide et assez naïve, qui aime les animaux. Parmi les traits de personnalités les plus mis en avant, sa passion pour l’amour et le romantisme prédomine.

Lors de la fête organisée en son honneur, les trois bonnes fées se penchent sur son berceau et lui font don de la grâce, de beauté, et d’une belle voix. Maléfique elle même la décrit dans le film : « « Elle est en effet d’une beauté sans pareil. Dans ses cheveux scintillent toute la gloire du soleil, ses lèvres rendraient jalouse la plus rouge des roses et pourtant elle repose au creux d’un long sommeil » ».

Dans La Belle au Bois Dormant, nul ne connaît l’identité réelle de la Princesse Aurore, y compris Aurore elle-même, qui pense être Églantine, une jeune paysanne. C’est sans doute la raison derrière sa grâce naturelle et réservée, et son esprit pur et joyeux. Aurore aime ses amis les animaux des bois et ses trois « tantes », mais ne comprend pas pourquoi elle ne peut rencontrer d’autres personnes ou quitter la forêt. Alors que son seizième anniversaire approche, Aurore, la Belle au Bois Dormant, n’a qu’un rêve : rencontrer sa tendre moitié et découvrir le bonheur de l’amour véritable.

L’histoire de La Belle au bois dormant

Le Roi Stéphane et son épouse la Reine rêvent depuis longtemps de donner un héritier à leur Royaume. Quand celle-ci accouche enfin du charmante petite fille, la Princesse Aurore, le Roi convie tous ses amis dont le Roi Hubert leur voisin et son jeune fils, le Prince Philippe promis à épouser la jeune princesse, il invite bien sur tous ses sujets, et surtout les 3 Bonnes Fées : Dames Flora, Pâquerette et Pimprenelles les marraines de la jeune Aurore.

Une grande fête commence, fastueuse, pendant laquelle les trois marraines offrent à Aurore un don. Flora lui offre la beauté, Pâquerette une voix mélodieuse. Malheureusement au moment où Pimprenelle a prononcer son vœu, elle est coupée par l’arrivée de la vile Maléfique. Celle-ci outrée de n’avoir pas été invitée au baptême jette une malédiction sur le bébé : « Le jour des 16 ans de la Princesse, celle-ci se piquera le doigt à un fuseau et en mourra ! » Sur ce elle repart comme elle était venue.

Tout le monde est terrifié par cette effroyable nouvelle, heureusement Pimprenelle n’ayant pas encore fait son voeu tente du mieux possible d’arranger cette situation. Ainsi la Princesse au lieu de mourir ne fera que s’endormir jusqu’à ce qu’un Prince Charmant viennne la réveiller d’un tendre baiser.

Bien que la malédiction soit contournée, le Roi et la Reine ne désire pas faire prendre de risques à leur enfant. Ils l’envoient donc vivre dans la forêt avec ses trois marraines, et ordonnent de brûler tous les fuseaux du Royaume.

Seize ans passent sans anicroches, mais à la veille de l’anniversaire d’Aurore, Maléfique redouble d’efforts pour trouver où se cache la Princesse. Elle finit par la découvrir grâce à l’aide de son fidèle corbeau et attire la jeune demoiselle hors de portée de ses marraines. Envoutée Aurore marche doucement vers un fuseau que Maléfique avait précautionneusement gardée, et s’y pique. Elle tombe alors dans un profond sommeil, entrainant avec elle tout le Royaume qui s’endort à son tour.

Heureusement, les trois bonnes fées, bien qu’arrivées trop tard, savent comment contrer le sortilège. Elles font appel au Prince Philippe épris de la jeune fille qu’il avait rencontré quelques jours auparavant.

Armé par les trois fées, il se lance sur son fidèle destrier au secours de la princesse endormie. Malheureusement, Maléfique, métamorphosée en Dragon lui barre le passage. Un terrible combat s’engage, dont il sort victorieux.

D’un baiser il délivre alors la Jeune Princesse et le Royaume endormis. Une fête est célébrée pour l’anniversaire d’Aurore, mais aussi pour ovationner Philippe.

Le rêve d’Aurore, la Belle au Bois Dormant :


La belle au bois dormant – « J’en ai rêvé » par enricogay

Déguisement La Belle au bois dormant et accessoires de déguisement princesse Disney

Bien que La belle au bois dormant soit vue dans plusieurs tenues dans le dessin animé Disney; la robe de paysanne, la robe bleue avec une belle échancrure pour l’anniversaire de ses 16 ans, Aurore est cependant presque toujours représentée dans les produits dérivés ou publicité dans une robe de bal rose avec un diadème et ses cheveux blonds retombant sur ses épaules.

Comment devenir une princesse comme La Belle au bois dormant grâce à un simple baiser de votre prince charmant ?

Idée de fête a sélectionné pour vous toute une collection de déguisements Cendrillon, robe de princesse pour petite fille, ainsi que des accessoires de déguisement pour compléter leur tenue de princesse, que vous pouvez retrouver sur le site Rue de la Fête.

Déguisement et robe de princesse La Belle au bois dormant

 

  

Accessoire de déguisement princesse Disney : tiare, sac et perruque

  

  

Déguisement maléfique – La Belle au bois dormant

 






Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked as *

*